10 Écritures religieuses expliquées

10 Écritures religieuses expliquées

Il y a eu un certain nombre de listes sur le site qui ont discuté de diverses religions, il semble donc approprié de discuter de la littérature religieuse de certaines de ces religions. Par conséquent, voici une liste d'écritures religieuses expliquées. Cette liste n'est pas exhaustive car certaines des religions mentionnées ont plus d'un texte scripturaire. J'ai sélectionné un texte principal de chacun.

1. OT nivelle l'Église de Scientologie

La Scientologie, la religion fondée par L Ron Hubbard, utilise une série de documents qu'il a écrits comme leurs principales Écritures. On peut contester le titre d '«Écriture» en ce qu'ils sont plus une série de directions et de tests pour aider les membres à atteindre l'objectif supérieur de nettoyer leur corps de créatures placés par le seigneur de guerre maléfique Xenu. Ayant atteint un état de clair, les membres de l'Église ont payé pour passer aux niveaux d'OT (opération de thêt). Ces textes sont très difficiles à trouver, mais de temps en temps, ils se rendent dans les yeux du public (soit en faisant partie du dossier public, soit par le biais de membres les libérant).

L'Église de Scientologie affirme que Hubbard a écrit des niveaux jusqu'à 15, mais jusqu'à présent, seuls les 8 premiers ont été libérés. Ils sont numérotés avec des chiffres romains et sont classés en niveaux: niveau I, niveau II… Niveau VIII. Après avoir traversé les niveaux, on a finalement atteint le niveau de la théta effacée - un état super humain. Hubbard le décrit ainsi:

«Un thêtan qui est complètement réhabilité et peut faire tout ce qu'un thêt devrait faire, comme déplacer le mest [de la matière, de l'énergie, de l'espace et du temps] et de contrôler les autres à distance, ou de créer son propre univers; Une personne capable de créer son propre univers ou, vivre dans l'univers MEST est capable de créer des illusions perceptibles par d'autres à volon pour se garder et ses amis intéressés à l'existence ».

Passez une merveilleuse soirée cinéma familiale avec la Bible: la mini-série épique d'Amazon.com!


2. Le christianisme biblique

La Bible est le livre religieux utilisé par les chrétiens. Il est composé de deux livres - le premier, l'Ancien Testament, fait également partie des Écritures juives. L'Ancien Testament est composé de 45 livres commandés selon la Septante (la version grecque de la Bible utilisée à l'époque du Christ), bien que dans les protestants des années 1500 ait réduit le numéro de 7 livres car ils n'ont pas été trouvés dans les versions hébreu de la Bible (Tobit, Judith, Wisdom, Sirach, Baruch et First and Second Maccabees) et des parties des livres (Esther 10: 4-16: 24, et Daniel 3: 24-90; 13: 1-14: 42). L'Ancien Testament décrit l'histoire et les règles des Juifs avant l'époque du Christ. Il comprend également les Psaumes - un ensemble de chansons - qui sont attribuées au roi David. Le plus célèbre d'entre eux est probablement «le Seigneur est mon berger». Il existe de nombreuses sectes chrétiennes (fondamentalistes) qui considèrent que la Bible est vraie à tous égards, mais la majorité des chrétiens ne croient pas cela. Cela peut causer des difficultés lorsque l'on regarde les versets de l'Ancien Testament qui prescrivent la lapidation à mort pour certains crimes mineurs.

1 au début était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 La même chose était au début avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par lui: et sans lui n'a été fait rien qui a été fait. 4 en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 Et la lumière brille dans l'obscurité, et l'obscurité ne le comprenait pas. St John 1: 1-5, Nouveau Testament

Les livres du Nouveau Testament sont en nombre de 27 et toutes les religions chrétiennes ont le même canon. Le Nouveau Testament comprend la vie du Christ ainsi que les mouvements et les enseignements de l'Église et des apôtres dans les premières années après la mort de Jésus. La vie du Christ est décrite principalement dans les quatre évangiles: Matthew, Mark, Luke et Jean. Les chrétiens considèrent la Bible comme la parole de Dieu et croient qu'elle ne contient aucune erreur.

Il convient de noter que les catholiques et les orthodoxes considèrent les traditions sacrées (avec une capitale «t») de l'Église comme une autorité égale à la Bible; En fait, certains peuvent dire plus haut, car la Bible elle-même est un débordement de cette tradition.

Voir la Bible complète ici

3. Le livre du mormonisme mormone

Le Livre de Mormon est un livre religieux considéré par l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (et sa division) comme à un niveau égal avec la Bible chrétienne comme parole de Dieu. Joseph Smith aurait été trouvé par Joseph Smith (fondateur des Mormons) lorsqu'un ange l'a dirigé vers une colline dans laquelle ils ont été enterrés. Smith a affirmé qu'ils avaient été écrits sur des tablettes en or solide et qu'il a reçu des outils spéciaux pour traduire la langue ancienne. En plus de ce livre, les mormons considèrent également certains autres textes comme scripturaires, comme le livre d'Abraham (une traduction de certaines hiéroglyphes égyptiens).

10 Voici, I, Abinadom, je suis le fils de Chemish. Voici, il est venu à passer que j'ai vu beaucoup de guerre et de conflit entre mon peuple, les Néphites et les Lamanites; Et moi, avec ma propre épée, j'ai pris la vie de nombreux Lamanites dans la défense de mes frères. 11 Et voici, le Crécord de ce peuple est gravé sur des plaques qui sont contenues par les Bkings, selon les générations; Et je ne connais aucune révélation sauf ce qui a été écrit, ni la prophétie; c'est pourquoi, ce qui est suffisant est écrit. Et je fais une fin. Omni, 1: 10-11

La gloire couronnante du Livre de Mormon est la description de la visite du Christ à un ancien peuple américain appelé Néphites qui, selon lui, s'est produit vers 34 après JC. Il y a quinze livres du Livre de Mormon qui comprennent les écrits de divers prophètes et descriptions de l'histoire des Néphites et des Lamanites.

Voir le livre de Mormon ici


4. L'islam du Coran

Les musulmans croient que le Coran est le livre de l'orientation divine et de la direction pour l'humanité et considère que le texte de son arabe d'origine est la parole littérale d'Allah (Dieu), révélée à Muhammad sur une période de vingt-trois ans et Voir le Coran comme la dernière révélation de Dieu à l'humanité.

Le Coran se compose de 114 chapitres de longueurs variables, chacune connue sous le nom de sourate. Chaque chapitre possède un titre: généralement un mot mentionné dans le chapitre lui-même. En général, les chapitres plus longs apparaissent plus tôt dans le Coran, tandis que les plus courts apparaissent plus tard. En tant que tel, l'arrangement n'est pas lié à la séquence de la révélation

38 Le jour où l'esprit et les anges se trouvent dans les rangs; un nul ne parlera que celui que le bienfaisance le permet et il parle bien. 39 C'est le vrai jour, donc celui qui désire peut se réfugier avec son Seigneur. 40 Vraiment, nous vous avertissons d'un châtiment proche du jour où l'homme verra ce que ses mains ont envoyé auparavant, et le mécréant dira: O! Al-Naba '38-40

Les musulmans considèrent le Coran?n Comme l'aboutissement d'une série de messages divins qui ont commencé avec ceux révélés à Adam - considérés, dans l'islam, comme le premier prophète - et y compris le suhuf-i-ibrahim (défilement d'Abraham), le Tawrat (Torah), le Zabur (Psaumes), et l'injil (évangile). Les livres susmentionnés sont reconnus dans le Coran '?n, et le texte coranique assume la familiarité avec de nombreux événements d'écritures juives et chrétiennes, racontant certains de ces événements de manière distinctive et se référant obliquement à d'autres.

Voir le Coran ici

5. Tripi?aka bouddhisme

De nombreuses versions différentes du canon boudhiste ont existé dans le monde bouddhiste, contenant une énorme variété de textes. La version la plus ancienne et la plus connue est la P?li canon du therav?école. Les écrits de Tripitaka des premières écoles du bouddhisme, qui étaient à l'origine mémorisés et récités par voie orale par des disciples, se répartissent en trois catégories générales et sont traditionnellement classées en trois paniers (Tri-Pi?alias). L'ordre le plus courant est le suivant: Vinaya Pi?aka (code d'éthique), s?tra pi?aka (récits des enseignements de Bouddha), abhidharma pi?aka (cela diffère d'une version à l'autre).

2. Les gens étaient ennuyés, murmurés et se sont mis en colère, en disant: «Comment le Sakyaputtiya Samaõas peut-il se rendre à leurs voyages en hiver, en été et la saison des pluies? Ils écrasent les herbes vertes, ils blessent la vie végétale, ils détruisent la vie de beaucoup de petites êtres vivants. Les ascètes qui appartiennent aux écoles de Titthiya, dont la doctrine est mal prêchée, prendrait sa retraite pendant la saison des pluies et organiser des lieux pour vivre? Les oiseaux feront-ils leurs nids sur les sommets des arbres, et prennent sa retraite pendant la saison des pluies, et s'arrêtent-ils à vivre; Et pourtant, les Sakyaputtiya Samaõas partent leurs voyages de la même manière pendant l'hiver, l'été et la saison des pluies, écrasant les herbes vertes, chassant la vie végétale et détruisant la vie de nombreuses petites choses?' Troisième Khandhaka

La forme chinoise de Tripi?AKA, «Sanzang», était parfois utilisé comme titre honorifique pour un moine bouddhiste qui a maîtrisé tous les Tripi?AKA Canons, notamment dans le cas du moine de la dynastie Tang Xuanzang, dont le pèlerinage en Inde pour étudier et ramener le texte bouddhiste en Chine a été représenté dans le nouveau voyage en Occident en tant que «Tang Sanzang».

Voir le tripi?aka ici

Obtenez la livraison gratuite, des milliers de films et des millions de chansons en streaming avec un essai gratuit d'Amazon Prime sur Amazon.com!


6. Guru Granth Sahib Sikhisme

Le Shri Guru Granth Sahib est le 11e gourou du sikhisme, le livre sacré du sikhisme, qui est vénéré en tant que gourou vivant par les Sikhs. The Shri Guru Granth Sahib became Guru of the Sikhs and successor to Guru Gobind Singh on October 1708, when the 10th Guru of Sikhism made the Guru Granth Sahib the 11th and final eternal Guru of Sikhism. Le Shri Guru Granth Sahib a été écrit et compilé par les gourous sikhs et contient toutes leurs connaissances, la sagesse et toutes les connaissances du sikhisme.

O Nanak, si j'avais des centaines de milliers de piles de papier, et si je devais lire et réciter et embrasser l'amour pour le Seigneur,
Et si l'encre ne devait jamais me manquer, et si mon stylo pouvait bouger comme le vent, je ne pouvais pas estimer votre valeur. Comment puis-je décrire la grandeur de votre nom? Page 15

Le Guru Granth Sahib est le seul livre religieux au monde qui contient des idées et des pensées saintes des grands saints d'autres religions, castes et éthiques. Certains d'entre eux sont Saint Kabir, Tulsidas, Guru Ravidas (qui était considéré comme un shudra de caste basse à son époque de vie, mais ses pensées et ses idées saintes ont été placées dans le livre sacré). Le texte sacré comprend plus de 5000 shabhads ou hymnes qui sont construits poétiquement; et réglé sous forme classique de rendu musicale Ragas; Peut être réglé sur des talas musicaux prédéterminés (rythmiques) et avoir un message défini pour l'ensemble de l'humanité.

Voir le Sri Guru Granth Sahib ici

7. Kitáb-i-i-aqdas foi bahá'í

Le kitáb-i-aqdas est un livre central de la foi bahá'í écrite par Bahá'u'lláh, le fondateur de la religion. L'œuvre a été écrite en arabe sous le titre arabe al-Kitáb al-Aqdas, mais il est communément mentionné par son titre persan, Kitáb-i-Aqdas, qui a été donné à l'œuvre de Bahá'u'lfáh lui-même. Il est parfois également appelé «les AQDAS», «le plus saint livre», «le livre des lois» et parfois «le livre d'AQDAS».

Il a été ordonné que chaque croyant en Dieu, le Seigneur du Jugement,, chaque jour, ayant lavé les mains puis son visage, se siège et, tournant vers Dieu, répétez «& Allah-U-Abha» Ninety-cinq fois. Tel était le décret du fabricant des cieux quand, avec la majesté et le pouvoir, il s'est établi sur les trônes de ses noms. Effectuez-vous, de même, les ablutions pour la prière obligatoire; C'est le commandement de Dieu, l'incomparable, le non restreint. Texte 18

Il est généralement indiqué que le livre a été achevé vers 1873, bien qu'il y ait des preuves suggérant qu'au moins une partie de l'œuvre a été écrite plus tôt [1]. Bahá'u'lláh avait des copies manuscrites envoyées à Bahá'ís en Iran quelques années après la révélation du kitáb-i-aqdas, et en l'an 1308 A.H. (1890-91 A.D.), il a organisé la publication du texte arabe original du livre à Bombay. Ce n'est pas seulement un «livre de lois»: une grande partie du contenu traite d'autres questions, notamment des exhortations et des adresses à diverses individus, groupes et lieux. Le kitáb-i-aqdas discute également de la création d'institutions administratives bahá'íes, de pratiques religieuses bahá'íes, de lois du statut personnel, de droit pénal, d'exhortations éthiques, de principes sociaux, de lois et d'abrogations et de prophations et de prophations diverses.

Voir le kitáb-i-aqdas ici


8. Ägams Jaïnisme

Dans la plupart des religions, il y a un livre des Écritures principale. L'hindouisme a Gita et 4 Vedas, les chrétiens ont la Bible, les musulmans ont le Coran, les Perses ont une Avesta et les Sikhs ont Guru Granth Sahib, et les bouddhistes ont 3 Pitikäs. De même, les Jains ont également leurs propres écritures appelées ägams, également appelées l'échauffement Jain. Les jains sont des gens de livres, ils n'ont pas un seul livre d'Écriture mais ils ont beaucoup. Les enseignements de Tirthankar à ses principaux disciples éclairés, appelés Ganadhars, ont d'abord été composés en quatorze Purvas, puis dans douze Ang-Pravishtha -ägams (un «ang» étant un «membre») par Ganadhars eux-mêmes. Tous les Purvas sont inclus dans une partie du douzième ang, appelé Drastiväd.

dix. Dans l'enfer, le simple contact du sol provoque une grande partie de la douleur que cela n'aurait pas été causé même par la piqûre de mille scorpions. Il coule les rivières du pus et du sang, pleine de marais de vers, et ils brûlent le corps (des habitants des enfers). 11. Là (dans les enfers) se trouvent des Semara arbres dont les bords des feuilles sont (aussi tranchants) que la lame de l'épée, et ils déchirent les membres (des habitants) comme une épée. Dans l'enfer, le climat est si (intensément) froid et chaud qu'un morceau de fer, aussi grand que la montagne Meru, peut se faire fondre. Chhahdhala Dhala 1: 10-11

La composition de l'Écriture a un but spécifique de montrer à l'auditeur le chemin du bonheur et de la libération éternels. Les sututras ägam enseignent la vérité éternelle sur la conduite, l'équanimité, l'affection et l'amitié universelles, et les vérités éternelles sur la pensée, à savoir le principe de la relativité, le principe de la non-unie et de nombreuses choses spirituelles, y compris une grande révérence pour toutes les formes de la vie, de l'âme, du karma, de l'univers, des codes stricts de l'ascétisme, des règles pour les ménages, la compassion, la non-violence, la non-possession. En plus des douze œuvres ang-pravishtha composées par les Ganadhars, d'autres littérature canonique (ang-bähya-ägams) qui composées par Stathviras ou des moines aînés sont également inclus dans le cadre des Jain ägams.

Les jains croient que les «Ang-pravishtha-agams» étaient à tout moment dans le passé, sont dans le présent et seront à tout moment dans le futur. Ils sont éternels, fermes, permanents, non destructeurs, non décomposables et éternels.

Voir les ägams ici

9. Bhagavad Gita Hindouisme

La Bhagavad Gita («Song of God») est un texte sanscrit de la parva Bhishma de l'épopée du Mahabharata. En raison des différences de recensions, elles peuvent être numérotées dans le texte intégral du Mahabharata en tant que chapitres 6.25 - 42 ou comme chapitres 6.23-40. Selon la recension de la Gita commentée par Shankaracharya, le nombre de versets est de 700, mais il existe des preuves pour montrer que certains vieux manuscrits avaient 745 versets. Krishna, en tant que locuteur de la Bhagavad Gita, est appelée à l'intérieur de Bhagavan (la divine), et les versets eux-mêmes, en utilisant la gamme et le style de compteur sanskrit (chandas) avec des comparaisons et des métaphores, sont écrits sous une forme poétique qui est traditionnellement chanté; D'où le titre, qui se traduit par «la chanson du divin». La Bhagavad Gita est vénérée comme sacrée par la majorité des traditions hindoues, et surtout par les adeptes de Krishna. Il est communément appelé la Gita.

`` Le yogi est supérieur aux ascètes, est également considéré comme supérieur à la compétence, et le yogi est supérieur à l'Actif. Par conséquent, soyez un yogi, Arjuna. De tous ces yogis, celui qui va à moi avec une âme intérieure pleine de foi, qui m'aime, celle-ci est considérée par moi le plus uni.'

Le contenu du texte est une conversation entre Krishna et Arjuna qui se déroule sur le champ de bataille de Kurukshetra juste avant le début d'une guerre culminante. Répondant à la confusion et au dilemme moral d'Arjuna, Krishna explique à Arjuna ses fonctions de guerrier et de prince et élabore sur un certain nombre de philosophies yogiques et védantiques différentes, avec des exemples et des analogies. Cela a conduit à la Gita souvent décrite comme un guide concis de la philosophie hindoue et aussi comme un guide pratique et autonome de la vie. Pendant le discours, Krishna révèle son identité en tant qu'être suprême lui-même (Bhagavan), bénissant Arjuna avec un aperçu impressionnant de sa forme absolue divine.

Voir la Bhagavad Gita ici

dix. Le judaïsme Talmud

En plus de l'Ancien Testament, les Juifs considèrent le Talmud comme l'un des textes les plus importants de la religion. Le Talmud est un enregistrement des discussions rabbiniques concernant la loi juive, l'éthique, les coutumes et l'histoire. Le Talmud a deux composantes: la Mishnah (C. 200 AD), le premier recueil écrit de la loi orale du judaïsme; et la gemara (c. 500 après JC), une discussion sur la Mishnah et les écrits tanniens connexes qui s'aventurent souvent sur d'autres sujets et exposent largement le tanakh. La Gémara est la base de tous les codes de droit rabbinique et est beaucoup cité dans d'autres littérature rabbinique.

R. Johanan disait: une jeune fille fiancée, qui est la fille d'un prêtre, doit être lapidée si elle a péché; Mais selon R. Siméon, elle doit être brûlée. Et il en va de même si elle avait péché avec son père. (Bien que, si un tel cas s'est produit avec un roturier, une brûlure est appliquée, elle doit néanmoins être lapidée, selon les rabbins); Comme selon leur théorie, la longeage est plus rigoureuse, et il y a une règle selon laquelle celui qui est coupable de deux crimes soumis à la peine capitale doit être exécuté avec le plus rigoureux. Et selon R. Siméon, que Burning est plus rigoureux, elle doit être mise à mort par cela. Et où trouvons-nous R. Siméon en disant? Sanhedron

Une grande partie de la Gémara se compose d'une analyse juridique. Le point de départ de l'analyse est généralement une déclaration juridique trouvée dans une Mishnah. L'énoncé est ensuite analysé et comparé à d'autres déclarations dans un échange dialectique entre deux partisans (souvent anonymes et parfois métaphoriques), appelés le makshan (questionneur) et Tartzan (répondeur).

Voir le Talmud ici

Sources: Wikipedia

Tags Technorati: religion, Écritures