10 des plus grandes chansons d'Edith Piaf

10 des plus grandes chansons d'Edith Piaf

Quel nom apparaît plus dans le sujet de la musique française qu'Edith Piaf? De nombreux musiciens cultivés ne répondraient: aucun. Née Edith Giovanna Gassion, cette rose parisienne deviendrait finalement connue sous le nom de «La Môme Piaf» ou «Little Sparrow» dans l'argot parisien. Ce surnom en quelque sorte serait tellement approprié pour une petite chanteuse. Malheureusement, Edith deviendrait finalement accro à la morphine et mourrait le 10 octobre 1963 à l'âge tendre de 48 ans. Sa musique vivrait depuis de nombreuses années. Le récipiendaire 2007 de l'Academy Award de la meilleure actrice, Marion Cotillard, méritait bien qu'il dépeint Edith dans le film acclamé "La Vie en Rose" qui, si vous ne l'avez pas encore fait, vous devez regarder. Aucun chanteur français ne dépassera jamais l'émotion pure qu'Edith a mise dans sa musique, et elle restera dans les mémoires pour toujours.

dix

La foule la foule

Les paroles de cette chanson émotionnelle racontent une femme transportée par une foule quand elle s'écrase sur un homme, tombe amoureuse. Et puis tout aussi rapidement la foule les déchire, pour ne plus jamais se revoir. Des trucs parfaits pour Edith Piaf!

9

Mon dieu mon Dieu

Cette chanson émotionnelle cum hymne est un plaidoyer à Dieu pour garder en vie un être cher pendant quelques jours ou mois de plus afin que les souvenirs puissent être construits. Il y a beaucoup dans cette chanson qui ressemble à une ressemblance frappante avec les aspects de la vie d'Edith.


8

La Goualante du Pauvre Jean les pauvres de Paris

Cette chanson devrait être familière à la plupart des gens - c'est à l'origine une chanson folklorique française apportée à la renommée internationale de PIAF et réenregistrée par de nombreux autres artistes. Ceci est une chanson sur un grand arnaqueur parisien qui finit par être arrêté, donc le titre anglais habituel est trompeur, ce qui donne l'impression que la chanson avait été destinée à vanter les vertus ou la nature joyeuse des pauvres parisiens.

7

Les Trois cache les trois cloches

Cette chanson écrite suisse était l'une des chansons les plus populaires de Piaf, et c'était la chanson d'introduction utilisée dans sa tournée américaine de 1945/1946. Elle a fait une tournée avec le groupe de chant masculin Compagnons de la Chanson qui sont également vus dans ce clip.


6

Lungionnaire mon légionnaire

Pendant la montée en puissance d'Edith Piaf. Cette ballade morne à un jeune légionnaire de beau beau ou «membre de la Légion française» définit la lutte constante d'Edith Piaf pour trouver le véritable amour.

5

Padam, Padam… Paris, Paris…

Un salut à toutes les années d'Edith Piaf passées à Paris. Ce titre est une double entension. Tout d'abord, il se réfère principalement à sa ville natale, où elle aspire souvent à être, et aime le plus dans son cœur. Deuxièmement, certains l'interprètent comme onomatopée de la vie exténuante d'une célébrité. Travaillant constamment et voyageant, la vie ne se termine jamais en laissant le «Padam, Padam, Padam», Padam », qui ne se termine jamais sans fin.


4

Milord mon seigneur

Élevé dans un bordel, Edith Piaf a immédiatement appris certaines des leçons les plus sombres de la vie. Milord aborde l'histoire d'une prostituée commune aspirant à être aimé d'un «seigneur» britannique, mais jamais en train de réaliser dans ses rêves. Ce qui a inspiré Edith à écrire une histoire aussi déprimante? Le monde ne saura jamais.

3

Hymne à L'Amour Hymne à aimer

Edith Piaf épouserait le théo Sarapo au cours de l'une de ses dernières années, mais aucun homme ne rivaliserait jamais son premier véritable amour, le boxeur lourd Marcel Cerdan. La légende raconte que cet hymne solennel a été écrit par Edith Piaf pour Marcel après sa mort comme une dernière affichage d'amour.


2

Non je ne regrette rien pas je ne regrette rien

Souvent connu sous le nom de «dernière complainte d'Edith Piaf» ce salut à toutes les erreurs et malheurs d'Edith définit son attitude positive sur la vie. Déterminé à ne plus jamais se produire au cours de l'une de ses dernières années, Charles Dumont a convaincu Edith Piaf d'en jouer une dernière fois en écrivant ce résumé passionné de sa vie. 2 ans plus tard, Edith Piaf décéderait n'ayant «rien à regretter."

1

La vie en rose la vie en rose

Peut-être qu'aucune autre chanson n'a jamais acquis la reconnaissance et l'association que celle-ci a avec la France. Bien que les derniers jours d'Edith ressemblaient plus à "La Vie en Noir". Cet hymne de vie française étourdie possédait une certaine qualité chaleureuse que tous les Américains s'efforçaient pendant les années 60 folles. Edith Piaf ne sera jamais oubliée. Mais si sa musique s'éloigne jamais dans les salles du temps, La Vie en Rose vivra à jamais dans le cœur des Français et des Anglais.

Contributeur: JC123