10 mots communs avec des origines bizarres

10 mots communs avec des origines bizarres

Nous vivons dans un monde où un nouvel argot est créé tous les jours, donc nous ne sommes souvent pas surpris par des histoires idiotes derrière des mots comme «cliquet» et «twerk."Il y a cependant un certain nombre de mots communs qui ont des explications bizarres divertissantes derrière elles.

10 maux


Presque tout le monde connaît le Mullet, la coiffure «Business in the Front, Party in the Back» que la plupart des gens espéraient mourir avec la carrière de Billy Ray Cyrus. Ce que la plupart des gens ne savent pas, cependant, c'est que notre utilisation la plus courante du mot est en fait l'invention des Bestie Boys.

Auparavant, «Mullet» avait été un terme du XVe siècle pour un type de poisson avec des nageoires épineuses, et le mot est toujours utilisé aujourd'hui pour décrire un poisson dont la tête est grande et plate. Ce n'est que lorsque les Beastie Boys ont sorti une chanson intitulée "Mullet Head" que la culture moderne avait un nom pour la coiffure décrite dans les paroles comme "Numéro un sur le côté et ne touchez pas le dos / numéro six sur le dessus et Ne le coupez pas wack.«Nous pouvons ajouter des« maîtres de la langue »aux nombreuses contributions que les garçons Beastie ont apportées à la société.

9snob


«Snob» est un autre mot qui a eu quelque chose d'une histoire arriérée. Tout le monde connaît le sens moderne, qui est une personne qui croit qu'elle est trop belle pour s'associer à certains groupes ou acheter certains produits. Bien avant de dénoncer le snob de bière dans votre groupe d'amis, cependant, les «snobs» d'origine essayaient simplement de s'en sortir.

La signification originale du «snob» était simplement «cordonnier» ou «apprenti cordonnier», et il a été utilisé comme argot par des étudiants arrogants de Cambridge au début du XVIIIe siècle pour décrire les non-étudiants, un peu comme les étudiants modernes pourraient appeler les résidents de leur ville universitaire «Townies."Au XIXe siècle, cependant, les rangs intellectuels de la noblesse de Cambridge devaient le faire avec les fils de marchands riches, et le terme est venu faire référence à ces grimpeurs sociaux potentiels. Finalement, il a perdu sa connotation classiste et est devenu un mot pour quiconque agit supérieur à leur position ou à ses goûts.


8niuit


Dans un monde post-fromadien, notre vision des cauchemars est assez apprivoisée. Nous les considérons simplement comme un mélange d'images farfelues causées par des ratés neurologiques aléatoires. Alors que certains, comme Freud, pourraient accorder de l'importance à ces rumeurs subconscientes, nous sommes toujours réconfortés en sachant que ces mauvais rêves sont loin du monde réel.

Bien sûr, ce n'était pas toujours le cas. Dès le XIIIe siècle, la «jument» de «Nightmare» faisait référence à un gobelin qui était censé venir dans la nuit et étouffer les dormeurs avec les mauvaises pensées. Trois siècles plus tard, le mot ne se référait plus populaire au gobelin mais à la suffocation elle-même. La première utilisation connue du mot comme référence à tous les rêves malheureux n'a pas été qu'en 1829. Sa première utilisation enregistrée comme métaphore pour tout événement ou expérience suffisamment pénible est venu deux ans plus tard.

7TAWDRY


En règle générale, «tawdry» est un mot bas. Après tout, nous l'utilisons pour faire référence à des vêtements voyants qui cherchent à être plus importants qu'il ne l'est réellement, la mode du snob moderne sur un budget qui met en aiguille. Cependant, ce mot bas a des origines élevées: un saint et le jugement de Dieu.

St. Audrey était autrefois la reine de Northumbria, mais elle est décédée en 679 d'une tumeur dans sa gorge. Elle a considéré que cela était une sorte de punition karmique pour les nombreux colliers élégants qu'elle portait quand elle était plus jeune, croyant que Dieu lui a donné la tumeur pour l'absoudre de son ancienne frivolité. Après sa mort, elle a été mémorisée par la vente de ST. Les lacets d'Audrey. Ceux-ci ont finalement été appelés simplement «lacets tawdry» au XVIe siècle jusqu'à ce que «tawdry» devienne une description de tout ce qui est trop ostentatoire à la fin du XVIIe siècle.


6barbarien


En tant que mot, «barbare» a un certain nombre de connotations, dont la plupart sont négatifs. Très peu de gens souhaitent être considérés comme non civilisés et «barbares."Certains sont positifs, y compris des connotations de force qui doivent beaucoup à Arnold Schwarzenegger Conan le Barbare films. Dans tous les cas, cependant, il est utilisé pour se référer à des étrangers qui ne s'intègrent pas dans le monde propre et civilisé. Cela revient jusqu'à l'origine du mot, qui a été inventée juste pour se moquer des étrangers.

Le mot peut être retracé au grec barbare, qui signifiait spécifiquement étranger, étrange et ignorant. Le mot racine barbe est venu de l'interprétation moqueuse des Grecs du discours des étrangers, qui, selon eux, ne ressemblait à rien de plus que «Bar Bar Bar.«Ce sens fondamental de« quelqu'un qui ne parle pas notre langue »est resté intact jusqu'au début du XVIIe siècle, lorsque le mot a été utilisé pour la première fois à quelqu'un« grossier »et« sauvage."

5escape


«Escape» fonctionne à la fois comme nom et verbe, et nous avons tendance à l'utiliser métaphoriquement autant que nous le faisons littéralement, décrivant les vacances, par exemple, comme une «évasion de la réalité.«Cependant, sa définition originale est beaucoup plus physique et beaucoup plus amusante. Il est approprié que «s'échapper», un mot associé à tant d'histoires de héros et de méchants évitant la punition, est liée à l'idée de ne laisser qu'une cape derrière.

Qu'ils le sachent ou non, la plupart des gens connaissent le latin ex, signifiant «sortir de», puisque nous l'utilisons encore dans tant de mots modernes. En tant que verbe, «Escape» nous vient par le biais du latin vulgaire du XIIe siècle fouiller, ce qui signifie laisser quelqu'un qui ne tient que votre cap. Quelqu'un qui s'est échappé, alors, est maintenant «Ex-Cap."Ce n'est qu'en 1400 que le mot est devenu un nom et que ce n'est qu'au 19ème siècle, il a été utilisé dans le sens métaphorique d'une évasion d'une détresse mentale ou émotionnelle.


4Goodbye


À première vue, il semble que «au revoir» soit une combinaison relativement simple de «bien» et «au revoir."Cependant, c'est un autre mot qui a une origine étonnamment religieuse. L'orateur souhaite en fait la chance de Dieu à son ami d'adieu, donnant des interactions auparavant occasionnelles une toute nouvelle dimension spirituelle.

«Au revoir» a ses racines dans la vieille prière «Dieu soit avec vous» et a fini par condensation principalement par l'utilisation de l'argot. "Dieu soit avec vous" alors que quatre paroles distinctes et distinctes sont finalement devenues "Dieu b'w'y", qui a finalement été raccourci à "Godbwye.«En tant que phrases distinctes, les gens disaient déjà« bonne nuit »et« bonne journée », et il était finalement logique de dire« au revoir »à la personne que vous aviez saluée avec une« bonne journée », retirant Dieu de l'équation.

3Jeans


Les jeans ont souvent été considérés comme des vêtements décontractés, mais ils ont également une longue histoire de fonctionnement. Pour beaucoup, ils représentent le réconfort, en particulier pour ceux qui travaillent. Chose intéressante, cela a toujours représenté le confort, jusqu'à les marins italiens du XVe siècle qui les ont portés pour la première fois.

Ces marins sont originaires de Gênes, une ville en Italie qui a été la première à faire du pantalon en denim. Cela a souvent fait l'objet d'un débat historique, car le denim lui-même est un mot français qui vient de la phrase Serge Di Nimes, une référence à la ville de Nimes où elle a également été faite. Alors que la France a pu réclamer le tissu lui-même, l'Italie a pu réclamer le pantalon réel, car «Jean» (plus tard pluralisé en «Jeans») a été nommé d'après le mot français pour Gênes, Gènes. Le vendredi décontracté vous donne maintenant une chance de participer à cette riche partie de l'histoire internationale.


2fiasco


«Fiasco» est un autre mot qui a traversé de nombreux pays pour réaliser sa forme moderne. Le mot moderne est originaire en 1855 sous le nom d'argot pour les performances théâtrales ratées, mais dès 1862, elle faisait également référence à des catastrophes non théâtrales. «Fiasco» vient des Français fiasco fiare, ce qui se traduit par «Dévertir un échec."La phrase française est elle-même dérivée de l'italien fiasco lointain, qui signifiait à l'origine «faire une bouteille."

Si vous êtes confus quant à ce que la fabrication de bouteilles a à voir avec les catastrophes, vous n'êtes pas seul. Il y a deux théories dominantes sur le lien entre les phrases. La première est que les artisans de verre à Venise ont périodiquement jeté des pièces qui n'étaient pas parfaites. La seule chose pour laquelle ils étaient bons était de «faire une bouteille», c'est pourquoi «Fiasco» a pris sa signification en référence à l'échec. Une autre théorie prétend que l'expression italienne fiasco tarif référé au perdant d'un jeu qui a dû acheter la prochaine boisson, qui aurait "fait une bouteille".

1Disaster


Les fans de Shakespeare et John Green connaissent l'idée classique de "The Fault in Our Stars", qui est la notion de destin écrit dans les cieux et dictant les actions de personnages tels que les amoureux des étoiles Roméo et Juliette. Le mot commun «catastrophe» vient de cette idée médiévale.

«Disaster» est une combinaison du mot «dis», ce qui signifie généralement «malheureux» ou «manque» et «Astro», qui fait référence à une étoile ou à une planète. Cela transmet des connotations astrologiques de quelque chose de mal qui se passe à cause de la position d'une certaine étoile ou planète. Alors que «catastrophe» a depuis longtemps signifié une grande calamité, il est intéressant de voir comment les idées derrière le sens original persistent, de la popularité continue des horoscopes à la chanson «Born Under a Bad Sign."

Si vous souhaitez lancer des racines de mots sur Chris, suivez-le sur Twitter.